Des sandales porteuses de sens

Parce que les femmes devraient pouvoir donner du sens à leurs sandales à travers une action solidaire, d’avoir un modèle qui se scinde de la masse, tout en ne négligeant pas le confort pour une qualité qui perdure dans le temps.

Cette idée a éclot en 2014 lorsque Vincent, métis malgache, était en stage au sein d’un journal local en politique. Sa petite soeur en a profité pour lui demander la confection d’une paire de sandales d’un atelier qu’elle connaissait. Il y découvre un savoir-faire avec un fort potentiel et échange de nombreuses fois avec le chef d’atelier pendant son séjour.

A l’écoute des envies de ses deux soeurs, lassées de la redondance des modèles de sandales, il revient à Madagascar 3 ans après pour commencer à construire Hana en parallèle de ces études.


Hana, c’est la possibilité de pouvoir personnaliser en ligne au niveau de la matière et de la couleur sa paire de sandales, et de l’ajuster aux mesures de son pied.

C’est aussi celle de financer la scolarité d’un maternel pendant une semaine à Madagascar pour chaque paire vendue.

C’est après une campagne de crowdfunding réussie en mai 2017, 3 marchés de créateurs pendant le printemps été 2018, et ne pouvant répondre à la demande simultanée de 4 concepts stores, que Vincent décide de se lancer à plein temps. L’objectif de ce projet ambitieux: mêler tradition de par le savoir-faire et modernité de par le design et la prépondérance des réseaux sociaux. Pourquoi Hana ? Un petit écho à la région natale de son grand père maternel, un mot maintenant désuet qui dans les années 1930 signifiait sandale de cuir.